Vendée Habitat, au plus près des locataires & des acteurs de l'habitat
Vendée Habitat, au plus près des locataires & des acteurs de l'habitat

Vendée Habitat franchit le cap des 15000 logements locatifs

À l’occasion de la 1ère pierre de la résidence Le Clos des Pâquerettes, aux Herbiers, Vendée Habitat célèbre la construction de 15000 logements locatifs.

Cette étape marque l’histoire de l’office.

 

15000 logements locatifs de Vendée Habitat

Vendée Habitat atteint 15000 logements locatifs

L’année 2018 sera une année charnière pour l’office avec la livraison de son 15000e logement locatif.

Depuis la loi ELAN (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique) de profonds bouleversements structurels s’engagent au sein des organismes comme le nôtre. Ainsi, le tissu des bailleurs sociaux va être largement modifié sur nos territoires. Le seuil d’autonomie des organismes étant fixé à 12 000 logements.

Grâce à nos 15000 logements locatifs, Vendée Habitat conserve son autonomie pleine et entière. Sa stratégie continuera d’être exercée par notre Conseil d’Administration, au profit des vendéens.

Une manifestation s’est déroulée aux Herbiers en présence des élus vendéens, partenaires institutionnels et acteurs économiques.

Patrick Kamoun et Laurent Ghekiere sont intervenus au cours de cette manifestation. Le premier a évoqué l’histoire du logement social et l’évolution de ses missions au fil des décennies. Le second a quant à lui abordé les conséquences politiques, économiques et sociales des réformes du logement social menées chez nos voisins européens.

 

Vendée Habitat réunit élus, partenaires institutionnels, acteurs économique aux Herbiers, pour son 15000e logement, en présence de Mme Besse et MM Auvinet et Berthomé

Au service des territoires depuis 1929

En près de 90 ans, Vendée Habitat est devenu le 1er bailleur social du département. De nombreuses étapes ont marqué l’histoire de Vendée Habitat.

Depuis 1929, Vendée Habitat construit, améliore, réhabilite, attribue, gère, accompagne, développe, innove, investit … au profit de tous.

Ce 15000e logement locatif est l’occasion pour nous de revenir sur certaines d’entre-elles…

1933 : livraison de nos premiers logements

L’Office Public d’Habitations à Bon Marché dans le département de la Vendée, l’ « ancêtre » de Vendée Habitat, naît le 28 juin 1929. L’année prochaine nous fêterons donc nos 90 ans.

1963, début de la diversification

Nous livrons cette année-là notre premier foyer pour personnes âgées sur la commune de Rocheservière.

Aujourd’hui, nous comptons près de 3000 équivalents logements dans une soixantaine de foyers. Ces foyers hébergent des profils bien identifiés : jeunes actifs, personnes handicapées mais également personnes âgées autonomes, dépendantes, voire désorientées. Avec ces structures, notre parc atteint 18 000 logements.

La fin des années 70 : le développement de la maison individuelle

Cette période marque le développement progressif de la maison individuelle au détriment des grands ensembles construits après-Guerre. L’une de nos missions actuelles consiste d’ailleurs à mener des programmes de renouvellement urbain sur ces quartiers d’habitat collectif.

Des investissements considérables y sont consentis pour améliorer les conditions de vie des locataires, redynamiser les quartiers, apporter plus de mixité, de confort.

Le milieu des années 90 synonyme de proximité

Progressivement, nous avons installé nos agences de proximité sur le territoire vendéen. Ainsi, nous souhaitons répondre efficacement aux besoins exprimés localement par nos locataires.

Au fil des années, nous avons conforté notre présence avec de nouvelles missions et une organisation efficiente.

 

Notre stratégie actuelle

Depuis le début des années 2000, le développement de l’office s’articule autour de plusieurs axes stratégiques :

  • Anticiper les évolutions démographiques en proposant des solutions d’hébergement quel que soit l’âge.
  • Limiter la consommation de foncier agricole en réutilisant l’espace urbain et en densifiant nos programmes immobiliers.
  • Garder un patrimoine en bon état tout en maintenant un niveau de charges faible pour nos locataires.
  • Offrir des logements accessibles, confortables, et durables afin de répondre à une demande croissante.

L’office continuera de progresser en exploitant toutes les opportunités.

Il poursuivra sa route en tissant des partenariats forts avec toutes les collectivités, comme il l’a toujours fait depuis près de 90 ans.