Vendée Habitat, au plus près des locataires & des acteurs de l'habitat
Vendée Habitat, au plus près des locataires & des acteurs de l'habitat

PRIR et renouvellement urbain

Vendée Habitat est engagé dans plusieurs programmes de renouvellement urbain ou PRIR (Programme de Renouvellement urbain d’Intérêt Régional).

Pourquoi un programme de renouvellement urbain ?

Vendée Habitat a construit près de 8000 logements locatifs sociaux, essentiellement en collectif, dans les années 1950-1970. Cette période fut marquée par une forte croissance économique, les Trente Glorieuses. Il a donc fallu répondre à une demande locative très importante.

A cette époque, les normes de construction et d’habitabilité n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui. Pour certaines résidences, la réhabilitation est soit impossible (du fait de la structure du bâti), soit trop onéreuse.

Parallèlement, la société a profondément changé depuis ces années. Les attentes des locataires sont différentes, la composition familiale des ménages a fortement évolué, …

C’est pourquoi un programme de rénovation urbaine a été mené en 2010-2016 sur les quartiers nord de La Roche-sur-Yon et des programmes de renouvellement urbain sont menés sur plusieurs villes de Vendée.

L’enjeu est de pouvoir adapter l’offre locative à la demande et remodeler un quartier d’habitat.

Reconstruire la ville sur la ville

Sainte-Hermine, adaptation de l’offre locative

Le premier projet renouvellement urbain a été mené à Sainte-Hermine. Du fait d’une vacance et d’un taux de rotation élevés, les 35 logements collectifs de la résidence La Croix Blanche ont été déconstruits en 2010. Sur le même site, la résidence La Blanche Hermine composée de 20 logements individuels a été livrée en 2011. Cette offre répond tant quantitativement que qualitativement à la demande.

Mortagne-sur-Sèvre, renouveau du quartier du Chaintreau

La résidence du Chaintreau a été construite dans les années 1950 pour accueillir les ouvriers d’une mine d’extraction d’uranium voisine. 60 ans plus tard, le quartier fait peau neuve. Ainsi, les 72 logements répartis en 6 bâtiments vont laisser progressivement la place à 72 logements confortables et accessibles.

Montaigu, le projet ambitieux des Hauts de Montaigu

Ce projet vise à améliorer le quartier en matière d’habitat, de mobilité et de transports, de requalification des boulevards, de sécurisation des voies, d’aménagements urbains, d’organisation des circulations et des liaisons avec le centre-ville. Il s’articule autour de la déconstruction de la résidence l’Aurore et la reconstruction de 100 logements locatifs sociaux.

Enfin, d’autres projets sont en réflexion, comme celui de la résidence Charlemagne à Chantonnay.

Pour tous ces programmes, l’implication de la ville est essentielle et constitue un partenaire de 1er plan.

Le PRIR de La Roche-sur-Yon et Fontenay-le-Comte

2 Programmes de Renouvellement urbain d’Intérêt Régional (PRIR) ont été initiés. Il s’agit de celui de La Vigne aux Roses à La Roche-sur-Yon et des Moulins Liot à Fontenay-le-Comte. Au total, ces 2 secteurs comportent près de 1000 logements locatifs sociaux.

Toutefois,

Le PRIR de La Roche-sur-Yon

Comme indiqué, le PRIR de La Roche-sur-Yon, d’abord, concerne le quartier de La Vigne-aux-Roses, composé de 13 bâtiments construits à la fin des années 1970 et comprennant 570 logements locatifs sociaux.

Une étude de requalification urbaine est actuellement engagée. Parallèlement, des réunions publiques ont été organisées et un comité d’accompagnement a été mis en place afin de prendre en compte les attentes des habitants du quartier.

Le programme est actuellement en cours d’élaboration.

Le PRIR de Fontenay-le-Comte

Le PRIR de Fontenay-le-Comte, quant à lui, concerne le secteur des Moulins Liot. Il rassemble 395 logements répartis en 12 bâtiments. La construction de cette résidence date, elle aussi, des années 1970.

Les habitants sont, là aussi, associés via des ateliers participatifs. Le but est de donner la possibilité aux habitants d’échanger et d’imaginer collectivement les espaces publics, les cheminements, les usages du quartier pour un cadre de vie souhaité.