Vendée Habitat, au plus près des locataires & des acteurs de l'habitat
Vendée Habitat, au plus près des locataires & des acteurs de l'habitat

Densification urbaine

La densification urbaine est un principe d’aménagement auquel Vendée Habitat est particulièrement sensible. La plupart des projets prévoit de construire sur des espaces réduits.

La densification urbaine pour préserver le foncier

La forte demande logements en Vendée, et en particulier sur le littoral vendéen, n’est pas sans conséquence.

En effet, elle suppose de pouvoir construire plus sur des espaces réduits. Le foncier est rare, d’une part. Et, cette rareté renchérit la charge foncière rendant les opérations plus difficiles à équilibrer sur le plan budgétaire, d’autre part.

Des friches urbaines, des « dents creuses », des délaissés de terrain, … ont été identifiés comme des réservoirs de foncier non négligeable dans les communes.

La densification urbaine est un moyen de pouvoir développer une offre locative en quantité et de qualité tout en limitant l’étalement urbain.

De nombreux projets ont été engagés dans en Vendée. Certains ont d’ailleurs fait l’objet de récompenses, comme les résidences Mervau à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et La Grande Fosse à Saint-Georges-de-Montaigu.

Des résidences à taille humaine

Le densification urbaine ne signifie pas grands ensembles comme la France l’a connu dans les années 1960-1970. On parle plutôt de résidences à taille humaine.

Tout d’abord, les projets d’habitat dense respectent les règles d’urbanisme locales, notamment sur la hauteur des constructions. On parle de logements intermédiaires ou de logements collectifs de petite taille (R+1 à R+3).

Ensuite, le nombre de logements reste modéré. Les résidences oscillent entre 10 à 30 logements en moyenne. Là aussi, l’objectif n’est pas de reproduire les erreurs du passé en créant des quartiers avec une forte densité d’habitat social. L’enjeu est de répartir les logements locatifs sociaux de manière cohérente sur le territoire.

Enfin, dans le respect des règles juridiques, Vendée Habitat missionne une grande diversité d’architectes ou d’équipes de maîtrise d’œuvre. Cette variété offre des conceptions architecturales disparates et qualitatives.

La préservation de l’intimité et des vis-à-vis

Malgré cette densité urbaine, Vendée Habitat est particulièrement vigilant au cadre de vie de ses locataires.

Pour tous les projets engagés, il est demandé aux équipes de maîtrise d’œuvre de réfléchir à la préservation de l’intimité des locataires dès la phase conception. Ainsi, les loggias, balcons ou terrasses individualisés sont conçus pour limiter les vis-à-vis directs entre locataires voisins.

Plusieurs moyens sont utilisés pour y parvenir : conception en quinconce, avancée des garages, aménagements extérieurs (plantations, …), …