Vendée Habitat, au plus près des locataires & des acteurs de l'habitat
Vendée Habitat, au plus près des locataires & des acteurs de l'habitat

Des logements à énergie positive

En 2012, l’office a livré son premier bâtiment à énergie positive, avec l’agence de proximité du Pays Yonnais. Cette livraison a eu lieu dans le cadre du projet de rénovation urbaine, à La Roche-sur-Yon. L’agence est implantée de manière stratégique, au cœur du quartier de La Garenne, au plus proche des locataires.

Avec la livraison de ce bâtiment à énergie positive, Vendée Habitat est précurseur au niveau départemental. L’office marque ainsi sa volonté de poursuivre ses efforts pour arriver aux premiers logements à énergie positive.

Du bâtiment performant au bâtiment passif

Améliorer les performances thermiques des logements pour limiter, voire réduire, les charges supportées par les locataires est un objectif permanent. En témoigne les bon résultats obtenus lors des diagnostics de performance énergétique menés en 2009. Ils ont en effet montré que le patrimoine de l’office est 25 % plus performant qu’au niveau national.

Le thermique au cœur des réhabilitations

Ces efforts se poursuivent à travers les réhabilitations. Elles prennent, en effet, en compte l’enveloppe du bâti et intègrent des équipements modernes pour améliorer les performances thermiques. L’enjeu y est important puisqu’il permet dans le même temps de diminuer les charges pour les locataires.

Un programme expérimental a d’ailleurs été mené aux Lucs-sur-Boulogne, dans le cadre de la démarche RSE. En effet, la résidence Les Hortensias, collectif de 14 logements, a été réhabilitée en vue d’atteindre le BBC-rénovation. Grâce aux travaux entrepris sur l’isolation, les balcons, le mode de chauffage avec l’utilisation d’une chaudière bois ; le gain prévisionnel en énergie pour les locataires serait de plus de 60 %.

L’anticipation des règlementations thermiques

Du côté des constructions neuves, dès le 1er janvier 2010, Vendée Habitat a imposé aux maitres d’œuvre de concevoir des logements basse consommation en anticipation de la règlementation thermique 2012 (RT 2012). Ainsi, tous les logements produits en 2012 atteignaient une consommation d’énergie primaire inférieure à 50 kWh/m²/an. Ces résultats ont été obtenus grâce à une réflexion architecturale menée dès la conception des projets pour optimiser les effets dits « bioclimatiques ».

Enfin, ces dernières années, l’office a poursuivi ses efforts pour produire des logements qui tendent vers le passif. Vendée Habitat souhaite ainsi imaginer l’habitat de demain tout en maitrisant les coûts de production pour offrir à tous un logement de qualité.

 

Les Herbiers : Du logement passif ou logement à énergie positive

Du bâtiment passif au bâtiment à énergie positive

Treize-Septiers - Les premiers logements à énergie positive

Les logements passifs ne se font pas sans contraintes. En effet, l’office souhaite proposer ces logements avec un niveau de loyer attractif tout en maintenant un équilibre financier pour pérenniser ce type d’opération.

Du passif …

En 2014, l’office a livré sa première opération de logements tendant vers le passif. Il s’agit de la résidence L’Aumarière, aux Herbiers avec 16 logements locatifs (5T2 et 11 T3), pour un coût global de 1 250 000 €. Grâce à l’orientation et la conception du bâti, à l’installation de panneaux solaires photovoltaïques, au renforcement de l’isolation, … ces logements sont 30 % plus performants que les logements RT 2012.

… à l’énergie positive

En parallèle, dès 2014 dans le cadre de sa démarche RSE, l’office a travaillé sur un projet innovant en mettant autour de la table les professionnels du bâtiment (FFB, CAPEB, SYDEV, CAUE, Conseil départemental, Ordre des architectes, …). De cette réflexion est né un programme expérimental de construction de logements locatifs et en accession. Ce programme est conçu de manière à optimiser l’orientation pour capter tout apport de chaleur ou de luminosité naturelle et éviter les déperditions. Ainsi, les 5 logements locatifs sont classés BEPOS, c’est-à-dire à énergie positive. Ils produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Les 2 maisons en accession à la propriété sont classées EFFINERGIE +. Elles sont 20% plus performantes que la norme actuelle.

La sensibilisation des locataires

En complément de cette offre de logements performants, l’office a souhaité accompagner les locataires et les accédants dès leur entrée dans le logement. Ainsi, ils ont été sensibilisés au bon usage du logement et des équipements installés afin d’optimiser leurs consommations énergétiques.