Vendée Habitat, le futur a de l’expérience
Vendée Habitat, le futur a de l’expérience

Des logements hlm de qualité et reconnus depuis 1929

Depuis la création de notre Office en 1929, le contexte sociétal, réglementaire, technique, architectural, environnemental, … a profondément évolué. Vendée Habitat a su s’adapter en permanence pour construire des HBM (Habitations à Bon Marché, nom donné au logement social à l’époque) puis des HLM de qualité.

 

Vendée Habitat un organisme en constante évolution

Le patrimoine de Vendée Habitat est efficace sur le plan thermique. En effet, les Diagnostics de Performance Énergétique (DPE) réalisés depuis 2009 ont montré que notre patrimoine était environ 25 % plus performant que le parc immobilier français.

En outre, grâce aux travaux de réhabilitation engagés, 1 652 logements depuis la réalisation des diagnostics de performance énergétique ont atteint la classe énergétique C, voir B.

Vendée Habitat a également réalisé des logements basse consommation dès le 1er janvier 2010. Dans ce cas, l’office avait ainsi anticiper la Réglementation Thermique 2012.

De plus, en 2016, Vendée Habitat a livré ses premiers logements à énergie positive. Réalisé dans le cadre de la démarche RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise), cette opération a eu lieu sur la commune de Treize-Septiers.

Afin d’anticiper la prochaine réglementation thermique, un prestataire spécialisé nous accompagne pour produire les logements de demain.

C’est pourquoi, le label E+C- (bâtiments à énergie positive et réduction carbone) est recherché dans un double but :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre
  • limiter les charges locatives

 

Vendée Habitat récompensé pour ses logements HLM de qualité

Vendée Habitat s’est vu décerner 2 récompenses ces dernières années, par le CAUE de la Vendée (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement).

Prix du logement

D’abord en 2014, Vendée Habitat et l’agence Tetrarc se sont vus décerner le Prix Logement pour la résidence Mervau à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

Il s’agit d’un programme de déconstruction reconstruction de 10 logements remplacés par 30 logements intermédiaires.

Le projet se veut une version contemporaine de l’habitat traditionnel vendéen. Afin de renforcer l’ensoleillement, les profils des toitures ont été étudiés avec le plus grand soin.

Prix Aménagement et Urbanisme

Enfin, en 2017, c’est la résidence la Grande Fosse (31 logements) à Saint-Georges-de-Montaigu qui reçoit le prix Aménagement et Urbanisme.

A noter qu’il s’agit d’une opération d’envergure complexe par son implantation et par la diversité des logements réalisés. Les 31 logements ont été construits en plein centre-bourg afin de densifier et de dynamiser le territoire.